La contreverse du Tramway

Projet Montréal et son projet de tramway

Dernièrement, nous avons eu une idée de la manière dont Montréal pourrait être géré lors du débat au sujet du projet de tramway que Richard Bergeron de Projet Montréal propose.

Les trois candidats adversaires de M. Bergeron n'hésitent pas à attaquer celui-ci sur son projet de tramway jugeant ce projet trop ambitieux et trop cher. Selon ces trois candidats, les coûts du SRB (autobus avec corridor réservé) sont beaucoup plus avantageux que le tramway et donc il faudrait automatiquement choisir celui-ci. Ce type d'analyse simpliste rappelle tristement comment Montréal a été géré pendant trop longtemps.

L'étude de faisabilité tant attendue, qui avait été réalisée pour la ville de Montréal, indiquait pourtant que le tramway était une excellente solution pour connecter les nouveaux quartiers de Montréal au centre-ville. Le tramway est plus cher que l'autobus mais offre beaucoup d'avantages et il est possible de le financer avec un peu d'imagination.  Nous avons les compétences techniques au Québec pour produire ce tramway et donc l'argent dépensé revient d'une certaine manière dans nos poches.

Il n’y a probablement personne aujourd'hui pour remettre en question la décision du maire Drapeau d'avoir amené le métro à Montréal, il y a cinquante ans. Pourtant ce mode de transport coute beaucoup plus cher que le tramway et le SRB.  Les avantages du métro ne sont pas financiers, il a permis principalement de solidifier le centre-ville de Montréal en y concentrant des bureaux et des services ce qui amène aussi une appréciation de la valeur des propriétés. C'est un investissement qui a été rentable. Selon l'étude de faisabilité, le tramway offre des avantages similaires à un cout bien moindre que le métro. Il est triste que nos trois candidats ne puissent le constater.

Qu'en pensez-vous?

 

 

 

Ajouter un commentaire