La qualité de vie de la ville

en route pour la couronne nord de Montréal

De retour d’une excursion à la plage d’Oka, je suis passé par l’autoroute 15 en milieu d’après-midi en milieu de la semaine et le spectacle m’a choqué.  À peine arrivés au nord de Laval, des milliers d’automobilistes qui pare-chocs à part-choc tentent de rejoindre la couronne nord. Je me suis mis à imaginer tous ces litres d’essence brûles et ces heures perdues au volant dans cette opération quotidienne. Quel gaspillage?

Je me suis senti tout d’un coup privilégié de pouvoir vivre à proximité de mon travail, de l’école de mes enfants et des nombreux services de la ville. À la fin de ma journée de travail, j’ai assez de temps pour aller à la bibliothèque de quartier, me promener dans un parc ou aller au restaurant. Et le matin, je peux prendre du temps de qualité en famille avant d’attaquer la journée.

Notre logement n’est pas aussi gigantesque que celui de nos amis en banlieue, les enfants doivent partager une chambre et je n’ai pas de piscine dans ma cour arrière. Par contre, j’ai la plupart des services de qualités (piscine, bibliothèques, écoles, maison de la culture, etc.) à distance de marche. J’ai aussi la satisfaction d’avoir un impact minimal sur l’environnement.

C’est cela, la qualité de vie en ville.

Ajouter un commentaire