Vivre en ville, un choix économique et écologique!!!!

Vivre en banlieue coûte beaucoup plus cher que l'on pense

Vivre éloigné du travail et des services à un coût qui est souvent sous-estimé lorsqu’il est temps de choisir une habitation. J’ai entendu trop souvent des gens mentionner le fait que les loyers et les maisons sont chers à Montréal. C’est vrai, mais pas autant que l’on pense. On est trop souvent tentés d’aller habiter à l’extérieur de l’ile sans calculer tous les impacts de cette décision.  Pourtant lorsque l’on inclut les couts de transport on se rend compte rapidement que vivre trop loin n’est pas un choix rentable. Je m’explique...

Selon la CAA le cout d’utilisation d’une Toyota Camry pour 24000 kilomètres par années est de 11 755 $ par année lorsque l’on inclut tous les couts (Achat, dépréciation, assurance, entretien...).  Ceci est équivalent à une mensualité de 979 $!!!.

Lorsque l’on regarde quelle hypothèque il est possible d’obtenir pour cette mensualité, nous obtenons une hypothèque équivalente à plus de........... 200 000 $!!!!.  Ici j’ai calculé l’hypothèque pour un amortissement de 25 ans avec un taux d’intérêt de 2.94 % (chez un courtier hypothécaire).

Quand on sait que vivre dans un quartier à faible densité de population nécessite l'utilisation d'une automobile, il devient alors évident qu'une famille aura probablement besoin de deux ou trois automobiles. le cout devient alors astronomique!!!! 

Le site Habiter Montréal dans son analyse des Mythes sur Montréal ainsi que Équiterre arrivent aux memes conclusions.

Si l'on ajoute à ceci les couts environnementaux de la pollution engendrée par l'utilisation et la disposition du véhicule et les pertes de temps lors des déplacements j'en viens rapidement à la conclusion que....

vivre en ville est un choix économique et écologique!!

 

Ajouter un commentaire